Notre histoire

1826, le point de départ

Notre histoire commence à Lalouvesc en Ardèche, où la Congrégation a été fondée par la jeune Thérèse Couderc et par le père Etienne Terme.

A Lalouvesc, les sœurs accueillent les femmes qui se rendent en pèlerinage sur la tombe de saint Jean François Régis, prêtre missionnaire des campagnes mort en 1640. Rapidement, Thérèse Couderc se rend compte qu’accueillir et loger ne suffit plus. Il faut proposer des retraites et guider spirituellement, notamment en transmettant les Exercices Spirituels de Saint Ignace.

Notre histoire commence à Lalouvesc en Ardèche, où la Congrégation a été fondée par la jeune Thérèse Couderc et par le père Etienne Terme.

A Lalouvesc, les sœurs accueillent les femmes qui se rendent en pèlerinage sur la tombe de saint Jean François Régis, prêtre missionnaire des campagnes mort en 1640. Rapidement, Thérèse Couderc se rend compte qu’accueillir et loger ne suffit plus. Il faut proposer des retraites et guider spirituellement, notamment en transmettant les Exercices Spirituels de Saint Ignace.

Notre histoire 6
Sainte Thérèse Couderc

Mère Thérèse se décrivait elle-même comme les châtaignes de son Ardèche natale : pleine de piquants à l’extérieur et tendre sous sa carapace. La dernière photographie que l’on a d’elle la montre d’ailleurs ainsi : le regard franc et l’air décidé. Une femme active et une femme forte !

Avez-vous remarqué ? Juste à côté d’elle, à l’arrière-plan, un lapin dans son clapier. C’est comme s’il répondait à la douceur de Mère Thérèse, et comme si ses grandes oreilles tendues rappelaient à quel point Thérèse est à l’écoute du monde et de ses besoins. C’est cette force de l’humilité qu’elle décrit dans ses textes Se Livrer et La Bonté.

Mère Thérèse se décrivait elle-même comme les châtaignes de son Ardèche natale : pleine de piquants à l’extérieur et tendre sous sa carapace. La dernière photographie que l’on a d’elle la montre d’ailleurs ainsi : le regard franc et l’air décidé. Une femme active et une femme forte !

Avez-vous remarqué ? Juste à côté d’elle, à l’arrière-plan, un lapin dans son clapier. C’est comme s’il répondait à la douceur de Mère Thérèse, et comme si ses grandes oreilles tendues rappelaient à quel point Thérèse est à l’écoute du monde et de ses besoins. C’est cette force de l’humilité qu’elle décrit dans ses textes Se Livrer et La Bonté.

Notre histoire 7
Au service de la foi

Sainte Thérèse Couderc a eu l’audace de fonder une congrégation ni hospitalière ni enseignante, mais où des femmes exercent un vrai ministère de la parole et de l’écoute au service de la foi. La fondation, l’idée même de la Congrégation était audacieuse et la force de cette femme l’a faite grandir et vivre jusqu’à aujourd’hui !

Sainte Thérèse Couderc a eu l’audace de fonder une congrégation ni hospitalière ni enseignante, mais où des femmes exercent un vrai ministère de la parole et de l’écoute au service de la foi. La fondation, l’idée même de la Congrégation était audacieuse et la force de cette femme l’a faite grandir et vivre jusqu’à aujourd’hui !

Notre histoire 3

DES PUBLICATIONS POUR ALLER PLUS LOIN

 

Thérèse Couderc : la femme la sainte

Quelques essais sur la spiritualité de Thérèse Couderc, 1805-1885, la femme, la sainte. Sœur Paule de Lassus, 1985, Imprimerie Lescuyer Lyon. Pour vous procurer la livre, merci de nous contacter ou d’écrire à la Communauté de Montmartre (9, rue Lamarck 75018 Paris).

Prier 15 jours avec Sainte Thérèse Couderc

Ecrit en 2005, par sœur Hélène Caumeil et sœur Chantal de la Forge, ce livre permet de découvrir la fondatrice des Sœurs du Cénacle, Ste Thérèse Couderc et sa profondeur spirituelle. Le livre est disponible via les plateformes classiques : la Fnac, Amazon, Abebooks… ou en cliquant directement ici.

Notre histoire 9
Notre histoire 10
Notre histoire 11

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.

OK
Prière du moment