• Site Anglais
  • Site Italien


Je veux voir Dieu…avec Ste Thérèse Couderc

bonte bonte  

Tous les 26 septembre de chaque année les Sœurs du Cénacle fête leur fondatrice : Ste Thérèse Couderc.

Voici une piste de méditation à partir d’un texte fondamental de sa spiritualité.

 

Je veux voir Dieu.

Est-ce possible ? Seulement après la mort ?

Dès aujourd’hui ?

Voici quelques éléments de réponses à partir d’un texte de Ste Thérèse Couderc.

Elle écrit :

« Dieu est bon, il est plus que bon, il est la Bonté ».

Et elle en tire la conclusion suivante :

« La bonté de Dieu… bonté infinie, bonté incréée, source de toutes les bontés !

Et sans laquelle, il n’y aurait aucune bonté, ni dans les hommes, ni dans les autres créatures… je vis écrit comme en lettre d’or ce mot Bonté… Je le vis…écrit sur toutes les créatures, animées et inanimées, raisonnables ou non, toutes portaient ce nom de bonté, je le voyais même sur la chaise qui me servait de prie-Dieu.

Je compris alors que tout ce que ces créatures ont de bon et tous les services et les secours que nous recevons de chacune d’elles est un bienfait que nous devons à la bonté de notre Dieu, qui leur a communiqué quelque chose de sa bonté infinie, afin que nous la rencontrions en tout et partout. »

 

Elle nous livre là un texte fort qu’on pourrait résumer en disant : Dieu est dans la chaise ! Je peux le voir dans la bonté que représente une chaise, bonté de ceux qui l’ont fabriqué, bonté de Dieu qui est à la source de cette bonté.

Je peux donc voir Dieu en tout ce qui est bon dans notre monde, les choses, les gens…voir Dieu.

A partir de là, ce « voir Dieu » devient immense.

Le voir partout où il y a de la bonté.

Voir Dieu dans les vêtements que je porte, dans la maison où je vis, dans les aliments que je mange… etc. etc. car il y a la bonté de celles et ceux qui les ont faites, bonté qui a sa source en Dieu.

Voir Dieu.

A la fin d’une journée, faire mémoire :

Où ai-je vu Dieu ?

Je l’ai vu sur des visages, en tout acte de bonté, en toute chose bonne…Immense !

 

En écrivant ce texte Thérèse Couderc rejoint la grande tradition ignatienne pour qui l’accès à Dieu passe par la médiation du réel, du plus concret, du monde. Le trouver et le voir dans le concret du monde.

 

Pour avoir le texte complet de Ste Thérèse Couderc en video

Pour avoir un résumé de sa vie

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés