• Site Anglais
  • Site Italien


Une bonne nouvelle

joie joie  

Une mini-retraite de février 2015, écrite par Sr Michèle Jeunet, rc. a été donnée sur le site de Notre-Dame du Web http://ndweb.org

Voici l’une des méditations de cette retraite.

 

Cet évangile nous présente le projet de Jésus : que nos vies et nos sociétés soient restructurées selon les valeurs du cœur de Dieu. Que la volonté de Dieu se fasse sur terre comme elle se fait dans le ciel. Ce projet  demande notre collaboration : il nous revient de chercher le royaume et d'entrer dans un chemin de transformation des cœurs et des sociétés.

 

Lc 4/16-30  Une bonne nouvelle aux pauvres

1er point :

« Je suis venu donner une bonne nouvelle aux pauvres…libérer les captifs…libérer ceux qui sont écrasés ».

En quoi est-ce une bonne nouvelle pour moi aujourd'hui ? Quel est pour moi le contenu de cette nouvelle ? De quoi Jésus vient-il me libérer ?

 

2ème point

Pour bien entendre cette parole, on peut la rapprocher d’une autre ( cf. Lc 6, 22-23) : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres ; et heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ».

Jésus montre quel changement est déjà à l’œuvre et il nous demande d'en être ses témoins.

Comment est-ce que je comprends l’œuvre que Jésus accomplit et dont il me rend témoin ? 

 

3ème point

Jésus a inauguré ce règne. Il a besoin de nous pour le continuer : « Celui qui croit en moi, fera lui aussi les œuvres que je fais ; il en fera même de plus grandes parce que je vais au Père » (Jn 14,12)

Quelle est ma manière de contribuer à cette œuvre et de m'y offrir ?

 

4ème point

J'écoute les gens de Nazareth réagir : « N'est-ce pas le fils de Joseph ? » Je considère en parallèle le choix que Dieu a fait en s'incarnant : il n’a pas pris chair dans les sphères des puissants, des opulents, ou des gens « à la Une », mais dans un village inconnu au sein d'une famille modeste.

Ce choix du Christ me manifeste l’infinie dignité de chaque personne humaine.

Je laisse cette parole me rejoindre au cœur de mon quotidien.

 

4ème point

La fin du discours de Jésus suscite la colère et la volonté de le tuer.

En quoi les paroles de Jésus sont-elles dérangeantes ?

Est-ce que je sens moi aussi des résistances à sa parole ? Je lui en parle, comme un ami parle à son ami.

 

 

Prière : Jésus, béni sois-tu pour ton projet de libération ! Donne-nous de l’entendre et de nous décider à le faire nôtre !

 

 

 

 

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés