• Site Anglais
  • Site Italien


1 semaine à Taizé !
Une semaine à Taizé… avec une centaine de jeunes du diocèse de Cambrai !

Une semaine à Taizé… avec une centaine de jeunes du diocèse de Cambrai ! C’est ce qu’Anne-Catherine et moi avons vécu au mois de février… et c’est une aventure qui marque !

3taizAc2015 3taizAc2015  

Nous sommes rentrées avec des dizaines de visages dans le cœur : des français bien sûr, des allemands aussi, des hollandais, des italiens, des vietnamiens, des américains… Le cœur plein de refrains aussi ! C’est une expérience extraordinaire que vivent les jeunes sur la colline de Taizé : tout est fait pour eux, pour que la Parole de Dieu leur soit annoncée et accessible ; et tout est fait par eux, les services, le ménage… Taizé ne vit que par ceux qui y viennent. Les frères présents sur la colline nous accueillent et nous invitent à partager leur prière. Ainsi trois fois par jour, toute activité s’arrête sur la colline et tout le monde se rassemble dans l’église de la Réconciliation pour  prier. Ce sont des temps profonds de silence et d’écoute de la Parole de Dieu, les chants nous aident à accueillir ce que le Seigneur veut nous dire chaque jour.      1taizAc2015 1taizAc2015  

            Que ce soit la première fois à Taizé ou non, on est toujours émerveillé de voir le silence s’installer parmi des centaines de jeunes qui vivent pourtant habituellement dans un monde très bruyant. Ce n’est pas facile pour certains de débrancher le portable, de se déconnecter… mais pendant ces trois temps de prière chaque jour, il n’y a plus aucun problème : c’est au Seigneur qu’ils viennent se connecter ! Et la connexion est plutôt bonne !

 

taizAc taizAc  

Sujet d’émerveillement également : le chemin de réconciliation entre les peuples, entre les Eglises qui est proposé à tous les jeunes qui viennent. Et c’est avant tout un chemin de réconciliation intérieure qui est offert à chacun. Nous sommes très heureuses d’être parties avec tous ces jeunes de notre diocèse et de les avoir vus s’ouvrir les uns aux autres toute la semaine, de les avoir vus heureux et confiants dans le Seigneur, de les avoir vus au service des autres (il n’y a qu’à Taizé qu’on aime autant nettoyer les toilettes ou faire la vaisselle… c’est sûr !) Bref, Taizé est ce sanctuaire de la simplicité où chacun peut être vraiment soi-même et vivre la fraternité avec toute personne : qu’elle soit catholique, protestante, orthodoxe ou même bouddhiste (et oui, j’en ai rencontré une cette fois-ci !) ; qu’elle soit de son pays ou de n’importe où dans le monde.

 

2taizAc2015DSCN0710 2taizAc2015DSCN0710  

 

Comme sœur du Cénacle, nous étions là pour accompagner un groupe de partage biblique le matin et un groupe de relecture en fin de journée, mais aussi – et surtout – pour être disponibles, à l’écoute de tous ceux qui souhaitaient parler. Et nous avons eu ce bonheur d’être les témoins de ce que le Seigneur vient guérir dans le cœur de chacun. C’est beau et nous sommes dans l’action de grâce pour tout ce que nous avons vu et entendu.

Et en rentrant, nous nous retrouvons frères et sœurs dans le Christ. Les contacts sont fréquents entre nous tous parce que nous avons vécu une expérience forte et parce que le Seigneur était au milieu de nous. C’est avec le Taizé Spirit que tous ces jeunes sont rentrés, prêts à faire un pas de plus dans leur vie avec le Seigneur et avec les autres…

 

Marielle

 

Un petit mot pour compléter… et un petit clin d’œil du Bon Dieu aux sœurs du Cénacle en pélé à Taizé : au milieu d’une semaine où nous avons prié autrement qu’à notre habitude, pour ne pas être trop dépaysées tout de même, il nous a été donné, au moins une fois par jour, de louer la Bonté du Seigneur : « I am sure I shall see the goodness of the Lord… »

Anne-Catherine

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés