• Site Anglais
  • Site Italien


Décision au Pakistan

pakistanaises

Des femmes sont aspergées au visage avec de l’acide (150 cas ont été dénombrés en 2011, mais combien en réalité ?) Parmi elles, Sidra Yasmeen a été victime d’un jet d’acide en novembre 2011 pour avoir refusé les avances du fils de son patron. Seulement 6% des agresseurs étaient condamnés. Grâce à un amendement au code pénal érigeant ces violences en  infraction, plus de condamnations ont pu être prononcées avec des peines qui peuvent aller de 14 ans de prison à la perpétuité.

 

 

Une autre loi est en préparation. Elle proposera, entre autres dispositions, l’obligation pour l’État de prendre en charge les frais médicaux des victimes et leur réinsertion.

 

Le Pape François, dans son tweet du 25 mars disait :

« Nous ne devons pas croire au Malin qui dit que nous ne pouvons rien faire contre la violence, l’injustice, le péché. »

Les acteur-es de défense des femmes au Pakistan, eux, croient qu’il est possible de combattre la violence, l’injustice, le péché.

 

Pour plus d’info voir la Croix du 5 avril 2013

 

 

 

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés