• Site Anglais
  • Site Italien


Histoire d\'une aventure

 

Historique

 

Fondation

            25 septembre 1878 à La Louvesc par Mère Marie Lautier, Supérieure Générale de la Congrégation Notre Dame du Cénacle (après que trois chrétiennes aient demandé, de manière indépendante, à s’unir, par « un lien spécial » aux sœurs du Cénacle), avec l’accord du Cardinal Guibert, Archevêque de Paris, de « l’Association des Dames Agrégées à l’Institut Notre Dame du Cénacle »

            juillet 1879 le pape Léon XIII approuve et encourage l’Association.

            L’Association se développe en Italie en 1884, aux Etats-Unis d’Amérique en 1892, puis en Belgique et, par la suite, en Angleterre.

            1896 une aspiration à une consécration de vie plus radicale se fait jour et ne se réalise qu’en 1929.

            1929 le pape Pie XI ratifie par lettre la reconnaissance officielle de l’Association des « Agrégées Auxiliaires de Notre Dame du Cénacle », qui se consacraient à Dieu sans réserve et s’engageaient à la pratique de la Pauvreté, de la Chasteté, de l’Obéissance, selon les Règles propres de l’Association.

            Nouvelle forme de Consécration authentifiée par Pie XII, dans les « Instituts Séculiers » le 2 février 1947.

            Désir, parmi beaucoup des « Agrégées Auxiliaires de Notre Dame du Cénacle » de vivre les exigences de l’Evangile dans une vie pleinement séculière et totalement consacrée et de s’y engager par des vœux.

            25 novembre 1960, nouveaux statuts approuvés pour dix ans par la Sacrée Congrégation des Instituts Religieux à Rome et autorisation à faire des Vœux reconnus par l’Eglise.

            1968 réflexion écrite de toutes les Auxiliaires des deux Continents pour un renouveau de leur vocation, les fruits de ce travail étant exposés au Chapitre Général de la Congrégation l’année suivante.

            1970 nouveaux statuts rédigés et approuvés par la Sacrée Congrégation des Religieux et Instituts Séculiers.

Responsabilités partagées entre laïques et religieuses.

Intensification des liens entre les deux Régions, manifestée clairement en juillet 1979 par la rencontre des Déléguées des deux Continents réunies pour préparer une nouvelle rédaction des statuts du Groupement, intitulés en Europe « Livre de Vie ».

            1980 la Supérieure Générale de la Congrégation assume devant l’Eglise la responsabilité du Groupement mais chacune des deux Régions obtient une organisation plus autonome, la Supérieure Générale délègue ses pouvoirs :

            en Europe à une laïque membre du Groupement ;

            en Amérique à une religieuse d’abord, et, depuis 1993, à une laïque membre du Groupement.

 

Lien avec une Famille Spirituelle : lien juridique avec la Congrégation Notre Dame du Cénacle, née en Ardèche en 1926, fondée par Thérèse Couderc et le Père Etienne Terme, Congrégation de spiritualité ignatienne, ayant reconnu, dans les Exercices Spirituels de Saint Ignace, un moyen privilégié de « Faire connaître et aimer Jésus Christ ». L’éveil et l’approfondissement de la Foi a une place essentielle dans la mission apostolique de la Congrégation, les trois dimensions – prière, vie fraternelle, apostolat – de la mission s’enracinant dans le Mystère de Marie au Cénacle, le charisme des Fondateurs, l’influence ignatienne.

 

 

Formation : la personne en recherche a des contacts avec des membres du Groupement pour découvrir les exigences de la vocation, la spiritualité et la vie du Groupement, et clarifier ses motivations et ses aptitudes.

Lorsque l’Appel à cette vocation se précise, la personne exprime par écrit sa demande d’entrée dans le Groupement à la Déléguée Régionale à qui revient l’admission en Formation.

 

Pays d’implantation.

             Amérique du Nord. Philippines. Pérou.    

             Europe. Madagascar.           

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés