• Site Anglais
  • Site Italien
Faire un don


Nobel d\'économie
Un prix Nobel qui change...

Esther_Duflo-recadree

Le prix Nobel d'Économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer. Ils ont été récompensés pour leurs travaux sur la lutte contre la pauvreté.

 

C'est la deuxième femme à recevoir cette distinction, qu'elle partage avec deux confrères. Le prix Nobel d'économie a été attribué, lundi 14 octobre, à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

Les travaux conduits par les lauréats "ont introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde", a indiqué l'Académie royale des sciences. Ils se partageront le prix de neuf millions de couronnes (environ 830 000 euros).

Délaissant leurs labos de recherche du Massachusetts Institute of Technology (MIT) pour le terrain, la Franco-Américaine de 46 ans, son mari américain d'origine indienne Abhijit Banerjee et l'Américain Michael Kremer sont allés voir comment, en Afrique ou en Asie, des programmes ciblés changeaient concrètement la donne pour les populations locales en matière d'éducation, de santé, d'accès à l'emploi.

Au milieu des années 90, Michael Kremer, 54 ans, professeur à l'Université d'Harvard, a "démontré à quel point cette approche pouvait être puissante en utilisant des expériences de terrain pour tester diverses interventions susceptibles d'améliorer les résultats scolaires dans l'ouest du Kenya", explique l'Académie.

 

Esther Duflo s'est fait un nom en conduisant des recherches avec Abhijit Banerjee, 58 ans, qui fut son directeur de thèse, sur des communautés pauvres d'Inde et d'Afrique pour mesurer l'impact réel de micro-politiques susceptibles d'être appliquées à plus grande échelle. Grâce à eux, "plus de cinq millions d'enfants en Inde ont bénéficié de programmes efficaces de soutien dans les écoles" et "de nombreux pays ont débloqué d'importantes subventions pour la médecine préventive", explique l'académie.

 

"Malgré de récentes et importantes améliorations", rappelle-t-elle toutefois, "l'un des défis les plus urgents de l'Humanité est la réduction de la pauvreté dans le monde, sous toutes ses formes". Quelque 700 millions de personnes vivent encore dans l'extrême pauvreté, selon la Banque mondiale. Interrogée en conférence de presse, Esther Duflo a relevé des progrès économiques au cours des dernières décennies. "Deux groupes de population s'en tirent mieux : ce sont les ultra-pauvres et les ultra-riches", a-t-elle affirmé.

 

Duflo, la plus jeune des lauréats

 

Cette professeure d'économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ancienne conseillère au développement de Barack Obama, est l'une des économistes les plus célébrées dans le monde, notamment aux Etats-Unis. Récipiendaire en 2010 de la médaille John Bates Clark, elle est seulement la seconde femme à recevoir le prix Nobel d'économie après l'Américaine Elinor Ostrom en 2009 et la première lauréate de l'édition 2019.

 

"Je suis très honorée. Pour être honnête, je ne pensais pas qu'il était possible de gagner le Nobel aussi jeune", a réagi, dans un entretien téléphonique avec l'académie, Esther Duflo qui devient la plus jeune des lauréats du prix d'économie et le quatrième économiste français sacré après Jean Tirole (2014), Maurice Allais (1988) et Gérard Debreu (1983).

L'extrême rareté des femmes au palmarès du prix d'économie tient notamment au fait qu"'il n'y a pas assez d'économistes femmes tout court", a-t-elle déploré. Elle a dénoncé le climat parfois "agressif" envers les femmes dans le monde des économistes et ajouté que le manque de femmes dans la profession représentait "une perte énorme" pour le champ économique.

 

Mais "cela est en train de changer", a assuré la jeune femme lors d'une conférence de presse à MIT, espérant, en recevant cette distinction, pouvoir représenter un "modèle". Après l'appel de l'académie, la lauréate a raconté que son mari ... "s'est rendormi". "Il était très tôt et je ne suis pas quelqu'un du matin", a-t-il justifié plus tard.

Interrogée lundi sur ce qu'elle fera de la somme de neuf millions de couronnes suédoises (environ 830 000 euros) à partager entre les lauréats, la Franco-américaine a répondu: "À l'âge de 8 ou 9 ans, j'ai lu une biographie de Marie Curie, et quand elle a eu son premier prix Nobel elle a acheté un gramme de radium (...) j'imagine que nous allons discuter tous les trois pour savoir ce que sera notre gramme de radium".

 

Travailler davantage avec les gouvernements

 

Souriants, en tenue décontractée, le couple d'économistes a partagé son enthousiasme pour le pragmatisme de leurs travaux. Ils cherchent à l'avenir à travailler encore davantage "avec les gouvernements pour les aider à évaluer de nouvelles approches et de meilleurs moyens d'action".

Leurs ambitions ne se situent pas seulement dans les pays les plus pauvres, a noté Esther Duflo, se disant interpellée "par les bouleversements sociaux" aux Etats-Unis ou en France. "Les problèmes que rencontrent les pays industrialisés m'ont montré que même quand les gens semblent bénéficier d'un confort matériel de base, ils peuvent connaître le même niveau de misère et de mal-être que les plus pauvres sur qui portent nos études", a-t-elle expliqué.

 

Son mari Abhijit Banerjee a renchéri soulignant qu'il fallait "prendre au sérieux les conséquences de la mondialisation (...) qui a durement blessé les gens". "Les réponses politiques à la douleur provoquée par la mondialisation ont souvent été insuffisantes, voire erronées", a-t-il estimé. L'étude du champ économique "a beaucoup de choses à dire sur pourquoi les temps sont durs et ce qu'on peut faire pour y remédier", a promis la professeure de MIT.

Article de France24


Autres Actualités

biocycle BIOCYCLE contre le gaspi.
Lire la suite
margronb Un moment de vérité
Lire la suite
portrait_vf La révolution fraternelle
Lire la suite
greta Greta, 16 ans
Lire la suite
2019-01-28t012414z_1447022394_rc152139cc10_rtrmadp Visite inédite
Lire la suite
eboueuse Fière de ...
Lire la suite
theatre 2 Ephémère ?
Lire la suite
nobel 3 Nobel de la Paix
Lire la suite
Francois-18-2018-Vatican_0_729_486 Lettre au Peuple de Dieu
Lire la suite
mere therese et lapin Thérèse en randonnée...
Lire la suite
michael-curry-pretre-americain_width1024 Une homélie de feu
Lire la suite
saintete 2 sainteté au quotidien
Lire la suite
champ 3 Les Champs de Booz
Lire la suite
orion Splendeur d'Orion
Lire la suite
Doc1 Commerçants solidaires
Paris : le réseau des commerçants solidaires des SDF étend sa toile
Lire la suite
Harari 2 Noah Harari
Lire la suite
deuxieme-chance Ecole de la 2ème chance
Lire la suite
ATD oct 207 Faire reculer l'exclusion
Lire la suite
photo clotilde Gibert Libérez les talents
Lire la suite
Maha-Al-Haidar_0_519_778 Elle en dit du bien
Lire la suite
lavant-pieds-detenu-Jeudi-saint-13-avril-2017-pris le pape, serviteur de tous
Un article de Libération à lire et à voir
Lire la suite
Couv_retrouver_le_sens_du_politique_2016-208x300 Sens du politique
Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique.
Lire la suite
"Silence"
Lire la suite
Migrant and Refugee, word cloud concept 9 Migrants ?
Lire la suite
scout 5 Scouts-Guides pour la Paix
Lire la suite
Claire Hedon La vraie fraude: C. Hédon
Lire la suite
LOGO_TMT_N&R Tamèrentong.
Lire la suite
logo_magisb RESEAU MAGIS
un réseau pour la famille ignatienne
Lire la suite
actu-ete2016 Sport au féminin
Lire la suite
1205-aguilar_2015-09-28-6757 La musique contre le terrorisme
Lire la suite
bobatisso-page-001 Live sand - Bob Atisso
Lire la suite
Sr Dolores Aleixandre Théologienne du Pape
Lire la suite
cinema entertainment design Au cinéma
Lire la suite
migrants-mi-hommes Migrants ?
une vidéo de la chaîne "Datagueule"
Lire la suite
logo coexister Coexister
Lire la suite
logo misericorde La miséricorde...
une année jubilaire pour entrer dans le coeur de Dieu...
Lire la suite
COP21 COP 21
Lire la suite
images Migrants
Lire la suite
Pape François Laudato Si
Lire la suite
festifamille-page-001 FESTIFAMILLE !
Pour 3 jours de fête dans l'été, petits et grands ensemble, c'est maintenant !
Lire la suite
bonnes nouvelles Bonnes nouvelles !
Un bon site pour traverser Pâque !
Lire la suite
75040263 Pourquoi signer ?
Lire la suite
Charlie 1 Charlie
Lire la suite
ecologie hum Ecologie humaine
Lire la suite
pape_et_pauvres Un pape pour les pauvres
Lire la suite
soutien Chrétiens d'Irak
Lire la suite
BringBackOurGirls-pix-599x330 Nigeria
Lire la suite
ted Elargir son regard !
Lire la suite
BIG-BANG Origine de l'univers ?
Lire la suite
pape_et_foot François parle de foot
Lire la suite
agnes-abuom Du neuf au COE
Lire la suite
images Du nouveau sur des sites !
Il y a du nouveau sur le WEB ! Venez découvrir ou redécouvrir le site international des soeurs du Cénacle ainsi que le nouveau portail de la famille ignatienne
Lire la suite
Pape François François nous parle
Venons à la rencontre du pape François qui nous partage sa spiritualité et sa théologie dans un entretien exceptionnel...
Lire la suite
Henri de Y. Moreau "Henri" de Y. Moreau
Quand la ressemblance prend le pas sur la différence
Lire la suite
Resurrection Engagements définitifs de deux soeurs du Cénacle
Lire la suite
th Gâchis alimentaire
Lire la suite
pakistanaises Décision au Pakistan
Lire la suite
1849484_3_7788_le-pape-francois-a-dit-samedi-16-ma Surprise
Lire la suite
Pape Benoit XVI.jpg Le Pape et l'Eglise au Cénacle
Lire la suite
image careme_page_1 Cyber retraite Carême
Lire la suite
2013-01-ouganda Du neuf en Ouganda
Lire la suite
cenaclesisters American Nuns...
Une Actu pour dire notre soutien et notre amitié
Lire la suite
carton_rouge_gf JO London 2012
Lire la suite
joie Benoît XVI aux jeunes
Lire la suite
Praying Hands with Holy Bible Le Carême de la joie
Lire la suite
DSCN3311 (1) Méditation
Méditation à partir de photo de la fresque d'Aversa, en Italie
Lire la suite
Tondo Malouel.jpg Christ est Vivant !
Lire la suite
mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés