• Site Anglais
  • Site Italien


Des nouvelles de la Communion apostolique

CApNDC, vous connaissez ? Peut-être oui, peut-être non ou seulement un peu.

 

Un peu d’histoire

C’est une aventure qui a commencé en 2007,  une nouveauté de l’Esprit venue à la demande de deux femmes, Anne du Manoir et Marie-Hélène Dufée, collaboratrice du Centre Spirituel de Versailles, partageant déjà avec les sœurs du Cénacle un même capndc7 capndc7  apostolat des retraites, de l’accompagnement et de l’animation de week-ends spirituels.

Elles sentaient un appel à vivre plus profondément leur consécration baptismale en mettant l’accent sur les points suivants :

*vivre plus profondément leur baptême stimulé par un livre de vie

*se nourrir de la spiritualité du Cénacle

*être reconnu-es comme apôtres envoyé-es par un Institut religieux, celui des Sœurs du Cénacle

*célébrer leur engagement et recevoir une lettre d’envoi par la Provinciale.

 

Deux autres femmes sont venues les rejoindre, Francoise Isnard et Bernadette Durand-Smet également collaboratrices à Versailles. Une cinquième, Brigitte Tétart est venue grâce à la communauté de Montmartre et engagée en pastorale dans le département du 93.

 

Aujourd’hui

Elles sont donc 5, avec des états de vie différents : mariées, veuve, célibataire, vierge consacrée. Trois on fait des engagements définitifs, et deux des engagements temporaires.

Pour l’instant, des femmes uniquement mais la porte est largement ouverte aux hommes !

Le 19 octobre 2015, Françoise et Brigitte ont renouvelé leur engagement pour deux ans.capndc1 capndc1  

Voici des photos de la célébration et du repas qui a suivi et le témoignage qu’elles ont donné au début de l’eucharistie.

Ce 19 octobre a été aussi l’occasion de procéder au changement de responsable. Anne du Manoir a assuré cette charge pendant deux mandats de 3 ans. Marie-Hélène lui succède pour un mandat de 3 ans.

 

Aujourd’hui pour demain

De nombreuses formes de laïcs associés à des Instituts religieux existent actuellement. Celle de la CApNDC est originale.

Car non seulement elle se fonde sur un partage de la spiritualité mais aussi sur un partage d’un même apostolat reconnu comme tel par un Institut religieux.

Cette vocation dit de manière forte plusieurs choses :

C’est le baptême qui habilite à l’apostolat

L’apostolat a besoin d’être enraciné dans une spiritualité.

L’apostolat spirituel des Sœurs peut être partagé avec d’autres états de vie et encouragé.

 

Il y a sûrement des personnes en attentes de découvrir que cette vocation est pour eux, pour elles. N’hésitez pas à en parler autour de vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mentions légales |  contact | ND Cenacle © Tous droits réservés